L'ACTUALITE RUSSE EN FRANCAIS MISE AU POINT PAR RUSSIE POLITICS SUR Facebook ET Twitter!

mercredi 19 avril 2017

Répressions homosexuelles en Tchétchénie: Gay Russia porte plainte contre la presse pour diffamation



Suite à un article sorti le 1er avril dans le journal d'opposition russe Novoya Gazeta selon lequel des répressions massives seraient organisées contre les hommes homosexuels en Tchétchénie, toute la presse française s'est indignée, les hommes politiques aussi. Encore une fois sans enquête. Encore une fois sans tenir compte du démenti des autorités tchétchènes après vérifications. Maintenant que le mouvement LGBT Gay Russia porte plainte contre Novaya Gazeta pour diffamation, la presse française va-t-elle en parler?


Le 1er avril, Novaya Gazeta sort un article sur une soi-disant vague de répressions en Tchétchénie contre les homosexuels hommes. Cela ressemble à une mauvaise plaisanterie: plus d'une centaine d'hommes interpellés, déjà trois morts, l'on parle d'arrestation massive, de camps. Toute la fantasmagorie homophobe et russophobe est lancée sur la place publique.

L'occasion est trop belle, la presse française tire l'information sans plus de vérifications, quelle importance, il ne faut pas rater ça:


Des politiciens reprennent l'info, ils font campagne, les voix de la communauté homosexuelle ne sont pas négligeables, eux non plus ne vérifient pas l'information:



Pourtant, le porte-parole de Kadyrov avait démenti cette information déclarant :
"Je déclare en toute conscience que cet article de Novaya Gazeta est un mensonge et de la désinformation"
Mais c'est le porte-parole de R. Kadyrov, qui a le double désavantage d'être non seulement russe, mais encore tchétchène. Donc, ce n'est pas pris au sérieux. Maintenant, ce qui confirme les déclarations infirmant les accusations lancées contre la Tchétchénie, les activistes LGBT estiment qu'il s'agit de diffamation car ils ne sont pas persécutés et le mouvement Gay Russia a porté plainte devant la justice et demande au Comité d'enquête d'ouvrir une enquête contre Novaya Gazeta.

Et encore, porter plainte juste pour diffamation est plutôt "gentil" de leur part, car les implacations possibles - et je me demande si elles n'étaient pas justement  recherchées - de cette publication auraient pu être beaucoup plus grave. La Tchétchénie est une région musulmane, dans un pays, la Russie, en général traditionnel. Ce genre de publication peut destabiliser la situation sociale et cette fois-ci réellement provoquer des mouvements de violence contre les homosexuels. Est-ce cela que recherchait Novaya Gazeta?



6 commentaires:

  1. On en entendra pas parler... comme toujours quand il faut démentir.
    Une video à ce sujet par Nicolai Lilin. C'est en italien mais en substance il dit que c'est un coup monté, qu'il n'y as de preuve, que ca vise à déstabiliser la région et que les gens doivent s'informer avant de croire tout ce qu'ils lisent dans les MSM. Il dénonce cela pour ce que c'est, de la vulgaire propagande.
    https://www.facebook.com/nicolai.lilin/videos/10154563157377825/

    RépondreSupprimer
  2. Cette opposition russe quelle calamité, et dangereuse avec ça. J'espère que la justice va sanctionner lourdement ce journal. Quant aux journalistes français, ça ne m'étonne pas, ils suivent tous comme des moutons, du moment que c'est russophobe ils publient les pires énormités sans se poser de question, quant aux vérifications, ils ne savent plus ce que cela signifie. Ils ne porteront aucun démenti, j'en mets ma main à couper, ni ne mentionneront la plainte pour diffamation des LGBT russes contre ce torchon de Novaya Gazeta.

    RépondreSupprimer
  3. Habituellement, la diffusion d'une telle "nouvelle" est immédiate hors ici, elle fut progressive,avec des articles réguliers sur plus de deux semaines,que ce soit la presse US ou la presse française. Idem pour les "protestations" depuis les ambassades et ensuite Nikki Haley de l'ONU.
    Campagne sur deux semaines, comme pour faire durer le plaisir...

    Ici un article du Washington Post avec la journaliste
    Elena Milashina, lauréate en 2013 du "Prix International Women of Courage" du Département d'Etat américain.
    https://www.washingtonpost.com/news/worldviews/wp/2017/04/15/she-broke-the-story-of-chechnyas-anti-gay-purge-now-she-says-she-has-to-flee-russia/?utm_term=.9ef513fa2d74

    RépondreSupprimer
  4. De toute façon les médias français saisissent toutes les occasions pour diaboliser la Russie et en faire un pays d'homophobes. Tout ceci est ridicule, le journal Novoya Gazeta est l'auteur d'une mascarade mensongère ridicule. C'est une campagne de propagande homosexuelle, encore une fois.

    RépondreSupprimer
  5. bonjour,

    tout ça ne me semble pas très clair, surtout quand on apprend à qui appartient le torchon (tabloid, dixit Wikipedia.fr: https://fr.wikipedia.org/wiki/Nova%C3%AFa_Gazeta) : Alexandre Ievguenievitch Lebedev: https://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Lebedev
    1 oligarque pur jus de la période Eltsin, opposant de ... Poutine, comme il se doit... faut croire que les anciens du KGB ne s'apprécient pas trop entre eux ^ ^
    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/alexander-lebedev-l-anti-oligarque_734905.html
    http://www.lefigaro.fr/medias/2009/01/27/04002-20090127ARTFIG00328-lebedev-le-milliardaire-rebelle-issu-du-kgb-.php

    RépondreSupprimer

L'article vous intéresse, vous avez des remarques, exprimez-vous! dans le respect de la liberté de chacun bien sûr.